Loading. Please wait...
fouiller

Amir Temour

La signification de cette figure a le statut spécial en Ouzbékistan. Amir Temour, qui était connu en Europe, comme Tamerlan, est considéré comme le héros national et la légende.

 

 

Le futur libérateur de la Transocéanie des envahisseurs étrangers, est né en 1336 au village de Khodja-Ilgar (la ville moderne  Chakhrisabz). Timour ibn Taragay Barlas (Timour le fils de Taragay  de Barlasses)  ainsi on appelait le nom complet du chef militaire « de fer ». Son nom de Temour se passe de la langue turque et dans la traduction signifie « de fer ». Plusieurs historiens décrivent son caractère, comme de fer, résolu. Amir Temour était courageux. Dans une des marches il a été blessé au pieds, paternel boitait considérablement, mais cela lui donnait seulement l’aspect effrayant. En effet, on sait que Temour possédait la constitution héroïque, sa croissance faisait 172 sm (c’est connu, après l’ouverture de son tombeau), il était fort beaucoup plus de chacun des soldats et participait toujours personnellement à toutes les marches.

Au  début de XV siècle Temour a créé un des plus grands empires à l’histoire. Samarkand, qui Temour a fait par la capitale, est devenu la ville la plus grande et la plus riche de l’Est. Pour la protection de terre – de la rivière de la Volga et les chaînes de montagnes Caucasiennes à l’Ouest et jusqu’à l’Inde sur le Sud-ouest – il a créé l’armée presque idéale. Pendant le conseil d’administration d’Amir Temour à Samarkand et d’autres villes se réalisait le chantier gradué, pendant lequel on érigeait les bâtiments monumentaux, on élaborait les législations, se développait l’art.
Aujourd’hui, en l’honneur du grand capitaine au centre de Tachkent on dispose le square de son nom, avec le monument majestueux – Amir Temour trône sur le cheval avec la main levée, dans le chemin de lui on dispose le musée des Temourides. Le monument d’Amir Temour est représenté et sur la coupure ouzbèke par la valeur nominale à 500soummes, ainsi qu’en 1996 on instituait l’ordre «Amir Temour».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Categories

Tags

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url
Related Posts