Loading. Please wait...
fouiller

La médersa de Mazari Charif

Rakhimkoulikhan  avaient un fils nommé Issa turya, il était un certain temps le maire de la  ville de Tachaouz  (la ville sur le territoire de la Turkménie) et a construit près du mausolée de Pakhlavan  Makhmoud  la médersa sur le nom appelé “Mazari  Shérif” (“la Tombe Noble”). Parmi les habitants de cette région  il y a une telle légende. On dit, qu’Issa turya en faisant le pèlerinage à  la Mecque, est tombé malade dans la ville d’Istanbul, alors l’ont fait asseoir à kajava  (l’aspect des civières pour le transport des régents et les personnes notables de la cour) et dans un tel aspect ont transporté au hadj et ont amené à l’inverse.

Au retour à Khiva, il a raconté de l’histoire arrivée au khan. Muhammed Rakhimkhan Sani (Féruz), étant assis sur le trône de khan cette époque-là a dit à Issa turya que – “en faisant le pèlerinage il faut subir les difficultés de la voie”. A passé un certain temps, Issa turya en suivant le conseil du khan s’étant préparé bien, s’est réuni de nouveau au pèlerinage (hadj) à la Mecque. En revenant du hadj d’Issa turya est tombé malade de nouveau, mais déjà dans la ville de Mazari Cherif (la ville sur le territoire de l’Afghanistan du nord). Étant venu après le rétablissement à Khiva, le tsarévitch (turya) a construit en l’honneur de cette ville pour la parenté la petite médersa appelée “Mazari Shérif”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Categories

Tags

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url
Related Posts