Loading. Please wait...
fouiller

La médersa de Talib makhdoum

La médersa était construite par le clerc (mirza) et une proche personne du khan de Khiva Muhammed Rakhimkhan II et son vizir Islam Khodja Talib makhdoum en 1910 sur le territoire adhérant du nord à la médersa d’Islam  Khodja. “Makhdoum” (à la traduction de la langue arabe signifie – la personne à qui servent) – laqab (le surnom), qui est donné aux festins (les instructeurs spirituels) et aux ustoz ( les professeurs).

 

D’habitude à service près des festins et ustaz étaient leurs murides et  élèves. Le terme “makhdoum” dans certaines places était utilisé pour la désignation des fils des festins, des ustazs  et des ulamos. Par exemple : – un des cheykhs du sens musulman naqchbandiya Seyïd Akhmed Khodjaghi ibn Seyïd Djalaliddin Kassany Dakhbedi se magnifiait par le nom “Makhdoumi Azam” (grand makhdoum). Parfois le mot “makhdoum” utilisent incorrectement dans l’aspect “makhsoum”. À présent à Khorezm le mot “makhdoum” dans la prononciation déformée est utilisé dans l’aspect “makhsoum” – en ce qui concerne les gens à la perfection connaissant les langues arabes persanes et étudiant les sciences bien religieuses et laïques, ainsi qu’en ce qui concerne leurs descendants ”.

Dans la médersa de Talib makhsom on préparait en essentiel les clercs-calligraphes, outre cela ici on étudiait  également les sciences laïques. Le bâtiment de la médersa était construit  par les maîtres de Khiva Khoudaybergen khadja et Kalandar Kotchoum. Par la structure de la médersa a la forme du carré direct (18,8 x 16,55), autour de la cour de la médersa de la même forme sont disposés sans étages les khoudjras. Sur la partie supérieure du portail peu élevé sont exposés en deux rangs les briques glaçurées des tons verts. Par le petit mionsérail de coupole (darvazakhana – l’entrée ou l’entichambre) il y a un passage dans la cour. Darskhana  (l’auditoire) et la mosquée sont disposé des deux côtés de mionsérail. Aux locaux se trouvant dans les parties angulaires de la cour (10,7 x 8,0) les baies de porte ne sont pas faites. Khoudjras  entourant la cour de la médersa sont bloqués par les corps “balkhi”, la partie antérieure de khoudjras est régularisée par les arcs superficiels. L’entrée à khoudjra  dans les portes établies sous ces arcs. Sur la partie portale de la médersa sur la poutre à dessin  au-dessus la porte on a déduit la date de la construction de l’hégire 1328 (1910) . Dans la médersa de Talib makhsoum en 1977 et 2006 on passait les travaux de restauration et  relèvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Categories

Tags

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url
Related Posts