Loading. Please wait...
fouiller

La médersa d’Oulougbek

Venant au pouvoir à Samarkand le petit-fils d’Amir Temour  (1370-1405) Mirzo Oulougbek (1409-1449) connu par la suite au monde comme le savant éminent et l’astronome, commence la construction active des établissements d’enseignement à Samarkand, Boukhara, Chakhrisabz et Ghijdouvan. La médersa d’Oulougbek à Samarkand est sous la relation architecturale le modèle classique des établissements d’enseignement supérieur de l’Est musulman. Le bâtiment était construit en trois ans (1417—1420) sur le côté de l’Ouest de la place de Reghistan.

La petite cour s’installe au-dedans, où il y a 54 cellules (khoudjras)  où vivaient de 100 à 110 élèves. L’architecte de cour Chakhroukh, le père d’Oulougbek, Kavamiddin Chirazi est considéré comme l’auteur du projet. Selon l’échelle cette construction est comparable avec les plus grandes constructions d’Amir Temour.

Les inscriptions sur une grande niche du portail.

Réellement, l’action la plus élevée, levant le bâtiment de la grandeur dans ce monde, ainsi que le plus parfait des bâtiments érigés dans la Prééternité, qui élève les règles (sacrées) des sciences et la voie directe affermissant les fondements de la chariat et la légitimité et élevant dans les airs, est une place où les savants habitent.

L’inscription sur la cartouche (le milieu de la niche portale).

Единобожье, Allah, Moukhammad, Abou Bakr, Oumar, Ousman, Ali (on répète 8 fois).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Categories

Tags

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url
Related Posts