Loading. Please wait...
fouiller

La médersa et le minaret de Palvan Kari

La médersa est disposée sur l’intersection des rues de Palvan Kari et Karièv. Était construit  par le marchand riche de Khiva Palvan Kari, un des hommes de confiance de Moukhammad du Rakhim-khan II. Il jouait le rôle considérable dans le réglage les relations commerciales avec la Russie, Boukhara et la Turquie. Sur le bénéfice du commerce  Palvan Kari a décidé de construire cet ensemble. La médersa comprend de 17 khoudjras, les mosquées d’été et d’hiver et un haut minaret.

 

Les éléments décoratifs sont concentrés seulement près d’une façade principale. Haut du portail est exposé par l’ornement de dalles vertes, et les tours angulaires sont ornées de petits dômes verts.

Le minaret se trouve dans la partie orientale de Dichan-Kala, à côté de l’ensemble de Seyïd-biy comprenant la mosquée, le minaret et la médersa à un étage. La construction présente un intérêt, avant tout à ce que se distingue évidemment du type traditionnel des minarets de Khiva considérablement se rétrécissant haut.

Le minaret de Palvan-Kari – le type rare du minaret absolument direct cylindrique. On ne saurait dire qu’a servi du prétexte pour une telle architecture. Probablement les tendances nouvelles, en effet, il est construit à la fin de XIX, le début de XX siècles. Il est remarquable que le décor du minaret est extraordinaire aussi. Une telle modestie dans la finition n’est pas caractéristique de l’architecture orientale. Tout son ornement – les ceintures de la maçonnerie façonnée de la brique, avec les dalles ornées, glaçurées qui sont à la forme de bandeau « bantik ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Categories

Tags

Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
show main info details details Like

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url
Related Posts