Loading. Please wait...
fouiller

Le théâtre du Jeune Spectateur

Le théâtre s’est installé confortablement dans la zone négative sur une des rues centrales de la ville, non loin des stations de métro « Pakhtakor » et « Alicher Navoï ». Dans ce théâtre il y a 347 places. On peut acquérir les billets comme selon la commande préalable, et directement avant la représentation. Toutes les organisations du théâtre sont orientées vers l’auditoire d’enfant (« le Cendrillon », “la Lame au feu”, « le Polisson » à la base des récits du grand classique ouzbek de G.Goulyam, “le Magicien de la ville d’émeraude” et les autres). Les mises en scène sont en russe, certains d’eux sont même en ouzbek. Les mises en scène chorégraphiques musicales du théâtre sont claires et accessibles pour tous les spectateurs en dehors de la dépendance de l’appartenance de langue et de nationalité. Parmi eux on peut marquer l’histoire triste  “la Jeune fille avec les allumettes” de G.K.Andersen, “la Parabole d’un amour offert” selon le poème du grand poète oriental Alicher Navoï “la Langue de l’amour”, et la mise en scène de jeunesse dans le style progressif  le rok  “Sodome et Gomorrhe du  XXI siècle” – la pièce fondée sur les légendes bibliques et accomplie dans le cadre de la lutte avec la dépendance narcotique.

Ces mises en scène, avec “la Mesure du peintre”  de Lev Tolstoï, “ la Femme – le Diable” de P.Merim, « la Princesse Tourando » de S.Gotstsiy, “la Constellation de  Omar  Khayam” et “le danseur Éternel Charor” T.Zoulfikarov, ont reçu les rappels magnifiques à plusieurs festivals internationaux théâtraux. Le théâtre était l’initiateur du festival international des jeunes théâtres, la danse et la musique de « Khoumo ». Dès 1998 on passait 4 festivals, avec la participation des équipes de l’Autriche, la France, l’Allemagne, le Japon, l’Israël, la Russie, la Géorgie, l’Ouzbékistan et d’autres pays. Le théâtre était fondé en 1928 et s’appelait le théâtre de la jeunesse.

Quelques générations de la population de Tachkent ont visité la salle de ce théâtre, qui est très populaire non seulement parmi la jeunesse, mais aussi les adultes. En mai 1998 le théâtre de la jeunesse russe de Tachkent était rebaptisé au théâtre du Jeune Spectateur. Ses mises en scène, des contes de fée d’enfant à travaux complexes philosophiques, contribuent au développement et la production de la culture scénique chez les spectateurs des diverses catégories d’âge.

Au théâtre travaillent:

L’artiste du peuple de l’Ouzbékistan Moukhabbat Youldachèva,

L’artiste du peuple de l’Ouzbékistan Loutfoulla Sadoulaev, Farkhod Aminov, Khoudayor Tochpoulatov, Dilbar Abdoulazizova, Khakima Otakhanova, Chamchikamar Mansourov, Akram Islamov, Edgora Ziyamoukhamedova.

Le directeur — Fayzièv Oulougbek Latifovitch.

Le directeur artistique du Théâtre — le Maître émérite de l’art de l’Ouzbékistan Olimjon Salimov.

Le début des représentations: les jours ouvrables – à 18h30,  les jours fériés – à 17h00. Les représentations d’enfant commencent à 11h00.

Les jours fériés: Lundi.

Tachkent, rue Kodiry, 13 (l’arrondissement Chaykhantakhour)
Le repère: ancienne la Maison du Conférencier, le comité Fiscal de la république d’Ouzbékistan
Le métro: Alicher Navoï
Les téléphones: 244-75-97

Il y a un stationnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Categories

Tags

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url
Related Posts