Loading. Please wait...
fouiller

L’ensemble commémoratif de Bakhaouddin Nakchband

L’ensemble architectural de Bakhaouddin disposé à 10 km vers le nord-est de Boukhara, dans un vieux village Kasr-i-arifan, est apparu au tombe de ce soufiy. Il se formait à la longueur de cinq cents ans, mais on sait son histoire précoce très peu. Les premières structures au tombe de  Bakhaouddin  sont apparues, probablement, bientôt après la mort de soufiy. Leurs restes bloqués par les bâtiments plus tardifs, sont découverts pendant les études architectuales-archéologiques.

Bientôt vers l’ouest du tombe il y avait un cimetière, où enterraient les mourrides, les disciples et les admirateurs de Nakchband, plus tard s’est détachée ici sa partie la plus prestigieuse – Dakhma-yi Chakhan (le tombeau de Chakh). Dans la première moitié de XVI s. d’après la disposition de Chéybanide Abdoulaziz-khan (1540-1550) autour  de tombe de Bakhaouddin était érigé le khazira (la place enclose pour l’enterrement), et près de son angle de nord-ouest — le khanaka (le refuge) construit en 951/1545.  La  reconstruction sur l’ensemble se réalisaient pendant les siècles ultérieurs. Au temps soviétique le pèlerinage était interdit ici. À présent l’ensemble – l’objet du pèlerinage actif. Les plus grands travaux de restauration sont passés d’après la disposition du Président de la République d’Ouzbékistan d’Islam Karimov en 1993, 2003, 2010.

L’éponyme de l’ensemble et les fraternités soufiques  Bakhaouddin Moukhammad ibn Bourkhanouddin Moukhammad al-Boukhari (1318-1389) an-Nakchbandi (est connu plus comme Khodja-yi bouzourg  et le Chakhi Chakchband) – le plus grand représentant du soufisme del’Asie Centrale du  XIV s. Il avait été le  septième cheykh  des fraternités dans la chaîne des chefs de Nakchbandiya. Par le fondateur spirituel (et le premier à la ligne/silsila) Nakchbandiya est considéré Khodja Yusuf al-Khamadani (mort en 1140), qui a élevé al-Guijdouvani — le fondateur de l’école de Khodjagan.

À l’ensemble architectural de Bakhaouddin est ouvert le musée historique portant le nom ce populaire mystique. Ici fonctionne le centre de l’étude de souffisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Categories

Tags

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url
Related Posts