Loading. Please wait...
fouiller

Les murs d’Itchan-Kala

Les murs municipaux – l’exemple rare du renforcement médiéval, gardé jusqu’à notre temps. La ville de Khiva était entourée de deux séries des murs – l’Itchan-Kala (la ville intérieure) et le Dichan-Kala (la ville extérieure). Les murs d’Itchan-Kala étaient érigés entre 5 et 4 siècles avant notre ère, ils sont  plus hauts que le niveau des murs du Dichan-Kala, il est possible grâce au relief naturel (selon la légende la ville était construite sur la colline sablonneuse).

 

Les murs municipaux sont construits de la brique de torchis (40х40х10 cm) et pendant les siècles étaient reconstruits plusieurs fois. Les murs d’Itchan-Kala de 8-10 mètres à la hauteur, 6-8 mètres à la largeur et 2250 mètres à la longueur. Dans chaque 30 mètres il y a des tours rondes défensives se produisant au-delà des murs d’Itchan-Kala. Au -dessus  des murs et les tours hauts il y a des rampes dentées avec les embrasures étroites, pour la réflexion des attaques des ennemis pendant le siège.

Dans le système des renforcements défensifs il y avait des fossés remplis de l’eau; même maintenant on peut remarquer cela selon le relief dans la partie du sud, et sur le nord et l’ouest l’asphalte a fermé d’anciens fossés.

Les murs du Dichan-Kala étaient construits par Allakoulikhan en 1842. C’était intéressant d’où était pris ainsi beaucoup d’argile pour la construction des murs. Les études ont montré que l’argile était obtenue dans deux kilomètres au nord de la ville, sur le territoire, appelé  Govouk-koul; maintenant là il y a, un grand lac. Et aujourd’hui, comme autrefois l’argile locale de la qualité excellente est utilisée par les potiers modernes. La légende annonce que quand le prophète Muhammed construisait Médine, on utilisait l’argile de ces places, et le lac apparu plus tard, il convient de trouver sacré.

Les portes municipales étaient aussi la partie du système protecteur. Ils ont les adaptations spéciales utilisées des gardes, protégeant la ville : de deux côtés du passage d’arc on dispose les tours « de choc », et sur les portes il y a une galerie de visite. Le passage est couvert du toit d’arc (Koy-Darvaza) ou, si le couloir très long, quelques dômes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Categories

Tags

Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
Like
View Bigger
show main info details details Like

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url
Related Posts