Loading. Please wait...
fouiller

L’Institut supérieur Islamique d’Imam al-Boukhari

Il est construit à la place de la vieille médersa (1904), détruit en 1932 et partiellement restauré en 1949. L’institut a retrouvé l’aspect actuel après la reconstruction capitale de l’ensemble de Khazrati Imam en 2007. Les inscription sont exécutés à la base des esquisses des calligraphes modernes.

 

 

Sur le tympan du portail d’entrée le fragment du Coran (96 : 1-14)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé, qui a créé l’homme d’une adhérence. Lis ! Ton Seigneur est le Très Noble, qui a enseigné par la plume [le calame], a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas. Prenez-garde ! Vraiment l’homme devient rebelle,  dès qu’il estime qu’il peut se suffire à lui-même (à cause de sa richesse). Mais, c’est vers ton Seigneur qu’est le retour. As-tu vu celui qui interdit à un serviteur d’Allah (Muhammad) de célébrer la Salat ? Vois-tu s’il est sur la bonne voie, ou s’il ordonne la piété ? Vois-tu s’il dément et tourne le dos ?  Ne sait-il pas que vraiment Allah voit?

Sur le portail d’entrée écrit à l’écriture suls le fragment du Coran (16 : 90)

Certes, Allah commande l’équité, la  bienfaisance et l’assistance  aux proches. Et  il interdit  la turpitude, l’acte répréhensible et la rébellion. Il vous exhorte  afin que vous vous souveniez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Categories

Tags

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url
Related Posts