Loading. Please wait...
fouiller

Zakhiriddin Moukhammad Babour

Le 14 février en Ouzbékistan on fête largement l’anniversaire de Babour – l’homme d’État, le chef militaire et l’écrivain. Zakhiriddin Moukhammad Babour a laissé la trace profonde dans la vie politique et littéraire de la Transocéanie de XV – XVI siècles. Il  est né en 1483 à Andijane dans la famille de l’émir de Fergana d’Oumar-cheykh-mirza II, l’arrière-petit-fils du sultan du Miran-schah de Timourides, le troisième fils d’Amir Temour.

 

Babour est venu tôt au pouvoir, à l’âge de 11 ans il était annoncé par le régent de Fergana. Cependant dans 10 ans, en 1504, il était obligé de quitter ses terres et passer à Kaboul, où a créé un nouvel État. Jusqu’à 1526 il tentait de rendre plus d’une fois ses terres, mais est infructueux. À cette période son attention adoptait graduellement à l’écart de l’Inde, qu’il a gagné en 1526. C’était son dernier trophée militaire. En Inde il a fondé l’empire de Babourides ou Grand Mogoles, qui a existé 300 ans.

Babour est mort le 26 décembre 1530 à Agre, cependant ses débris étaient transportés à Kaboul.

À côté des affaires immenses d’État de Babour a laissé après lui-même l’héritage littéraire très précieux. Un principal travail de sa vie — le curriculum vitae « Babour-name ». Dans le livre sont décrits être, les traditions et les coutumes des gens de cette époque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Categories

Tags

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url
Related Posts